Empreintes de visages dans la pierre : le Mur des Révolutions

Le plus étonnant quand on découvre le Mur des révolutions, c’est d’observer les visages humains qui en recouvrent la surface, comme s’ils avaient été moulés dans la pierre…

Cette sculpture de Paul Moreau-Vauthier, située dans le jardin Samuel de Champlain (75020), est dédiée aux morts de la Commune et aux victimes de toutes les révolutions. Des impacts de balles laissent penser que le mur a été construit avec les pierres originales du mur des Fédérés, mais ce n’est qu’une légende.

Tout d’abord baptisée « Le Mur », cette oeuvre opérait une confusion avec le mur des Fédérés, c’est pourquoi elle fut rebaptisée le « Mur des Révolutions ».

On peut également lire une une citation de Victor Hugo, gravée dans la pierre : « Ce que nous demandons à l’avenir, ce que nous voulons de lui, c’est la justice ce n’est pas la vengeance ». (Texte : BPBO)

Comments are closed.