12 Comments

  • Titou 17 mai 2012 at 7 07 45 05455 Reply

    Bonjour,

    Je ne suis pas un grand spécialiste de l’Art Nouveau mais j’ai tiqué sur le titre de cet article qui attribue le style de cet immeuble à l’Art nouveau. J’aurais plus dit « Art déco », mais bon Art déco, j’aime pas trop et du coup je m’y connais encore moins.

    Du coup quelques recherches Google plus tard :

    61 à 63 avenue Raymond
    Poincaré
    Immeuble de rapport de style Art Déco construit par l’architecte Bertrand en 1928. Son
    aspect est monumental, avec un haut portail central surmonté d’un bas-relief de Macrou
    figurant une exaltation du travail sous l’égide d’une figure symbolique écartant ses bras
    protecteurs. Deux aigles hiératiques encadrent la composition. Des boutiques en mosaïques
    rouges comblent le rez-de-chaussée et enjambent une entrée couverte, où alternent de gros
    piliers orthogonaux et des bacs à sable en mosaïque turquoise et or. A l’autre extrémité
    s’ouvre une cour intérieure, coincée dans un étau de façades ceinturées jusqu’au premier
    étage de mosaïques diaprées. Un dégradé de vitraux fait vis-à-vis, de part et d’autre de
    l’entrée sur cour. Vitraux Art Déco dans les escaliers, murs de la cour revêtus d’un beau décor
    en carreaux de grès cérame

    source : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=61+avenue+Raymond+Poincar%C3%A9+paris+art+d%C3%A9co&source=web&cd=7&ved=0CHoQFjAG&url=http%3A%2F%2Fwww.paris.fr%2Fviewmultimediadocument%3Fmultimediadocument-id%3D76481&ei=5I60T_DAEMiQ8gOzuKC_BQ&usg=AFQjCNEVLCZKOyXdCAJ1lxvWe5vvjmIMaw

    • Sheily Parisienne 17 mai 2012 at 10 10 01 05015 Reply

      Je m’empresse de modifier le titre, car j’ai longtemps hésité ! En effet, j’ai repéré cet immeuble lors d’un parcours architectural Art Nouveau. Quand j’ai voulu écrire le billet, je trouvais que cet immeuble avait tout de l’Art Déco. Or, mais recherches ayant été moins fructueuses que les vôtres, je n’ai rien trouvé dans un sens ni dans l’autre, donc je suis restée sur l’intitulé du parcours. Merci pour ces corrections et le lien.

  • TITOU 17 mai 2012 at 7 07 48 05485 Reply

    Et dans la citation ci-dessus, à la place de

    où alternent de gros piliers orthogonaux

    … il doit falloir lire,

    de gros piliers octogonaux (vu les photos)

  • ODL 17 mai 2012 at 13 01 17 05175 Reply

    Bien vu. Le parcours nous menait devant les n°59 et 67 de l’avenue, qui eux sont bien d’Art Nouveau. Mais celui-ci est manifestement d’art déco.

    • Sheily Parisienne 17 mai 2012 at 20 08 29 05295 Reply

      Comme quoi j’aurais du écouter mon instinct !

  • Détails 17 mai 2012 at 16 04 31 05315 Reply

    C’est très sobre pour un Art Nouveau 😉
    Je confirme donc le fait que c’est de l’art déco.
    J’y pense je connais bien l’immeuble mais je n’ai aucune photo de la façade, tiens, ça donne envie d’aller faire quelques photos.

    • Sheily Parisienne 17 mai 2012 at 20 08 30 05305 Reply

      Puisque tout le monde est unanime, je ne peux que m’incliner !

  • Surfanna 21 mai 2012 at 0 12 01 05015 Reply

    Très beau !
    Pour moi, ce qui différencie les deux types (mais je ne suis pas experte, hein ! Surtout sur les dates):

    Art nouveau = inspiré des plantes, beaucoup de fleurs, de feuillages et de forme rondes, des couleurs ocres, vert sombre, orange (rappelle l’automne). L’art nouveau remonte à 1900 environ (voire même avant ?).

    Art déco = géométrique, des lignes et des angles, peu de couleurs surtout du blanc et noir / sombre. Ça démarre plutôt vers 1920.

    • Sheily Parisienne 21 mai 2012 at 16 04 22 05225 Reply

      C’est ainsi que je différencie les deux et c’est pour ça que j’ai eu un doute au départ !

  • Channing 25 mai 2012 at 1 01 21 05215 Reply

    I’ve been using your site to bookmark places that I need to go when I’m in Paris in August 🙂

    • Sheily Parisienne 25 mai 2012 at 9 09 26 05265 Reply

      I really hope wa can meet so I can be your guide !

  • Art Déco à Paris : avenue Raymond... 8 novembre 2015 at 9 09 30 113011 Reply

    […] Art Déco à Paris : avenue Raymond Poincaré  […]

Laisser un commentaire